Raid des dentelles 2020

Contrairement aux éditions 2011 ou 2012, c’est avec 3 co-équipiers que je prends le départ de cette édition du raid des dentelles, format ARWS à 3 hommes (Judi, Yannick et moi) + 1 femme (Charlène). Quelques lignes, extraits de cartes et photos pour ne rien oublier de ce week-end dans le Lubéron !

L’équipe complète compte 6 personnes car les deux assistants de choc (Nico et Nico) ont joué leur rôle dans cette belle aventure : celui d’être là quand il faut pour qu’on puisse enchaîner les 32h de course dans les meilleures conditions : préparer à manger, faire en sorte qu’on puisse se changer, que le matériel arrive au bon endroit au bon moment et remonter le moral.

Le raid des dentelles 2020 est un format vraiment Aventure, 220 kilomètres et 6500 mètres de dénivelé à travers le Lubéron, les Monts de Vaucluse et bien sûr le Ventoux !

Le briefing de la veille fait monter la pression : de gros vents sont attendus, au sommet du Ventoux ainsi que des températures négatives. Pourtant, c’est la section de 34 km de kayak qui m’inquiète le plus, mais commençons par le début

Section 1 : trek 14 km

Départ de Mirabeau à 6h pour un trek de 14 km qui nous emmène au départ du kayak, au bord de la Durance. Pas de souci particulier, si ce n’est que l’idée de penser à monter dans un kayak vent de face à 7h du mat’

Section 2 : kayak

La bonne idée, c’était de suivre les conseils de l’orga : mettre une combinaison pour éviter l’hypothermie.

La bonne nouvelle, c’est qu’ils annoncent que nos assistants vont venir nous pêcher 15 km plus tôt car les vents sont trop violents.

Sachant qu’il ne reste que 17 km à galérer, la section se déroule très bien, avec seulement quelques passages à tirer dessus.

Transition : nos assistants nous extirpent des combinaisons, nous chargent dans le fourgon puis après une pause inattendue, c’est en VTT qu’on découvre la suite.

Section 3 : VTT 45 km / 1700 D+

Comme chaque année, c’est avec un gros niveau de vélo que j’aborde les raids 🙂 3 sorties en 2020, je me sens vraiment confiant à côté de Judi et Yannick !!

Pas de souci : l’orientation n’est pas compliquée, quelques descentes un peu techniques mais on avance bien. Passage par le village de Oppède le Vieux pour prendre une balise en mémo au sommet puis pleine bourre vers Gordes pour laisser les vélos et enchaîner sur un trek.

Section 4 : trek + cordes

Nos assistants ont bien bossé : bon repas, les sièges sont là, les affaires sont prêtes, le moral est bon et on oublie pas le matériel de cordes.

On ne pose pas longtemps histoire de profiter un maximum du jour pour le trek !

Cette partie à travers les gorges de Gordes est vraiment magnifique

gorges de gordes

La nuit tombe quand nous descendons au poste 17 (avec son point d’eau). En bon stratèges que nous sommes, nous buvons tout notre eau juste avant de recharger ! La bonne blague, c’est que le point d’eau est un gouttes à gouttes, il faut compter 5 minutes pour remplir une flasque. L’Aventure. Des équipes sont sur place, nous ne prenons pas le risque et remplissons chacun une flasque avant de repartir en direction du poste 18, certainement le plus engagé de tous.

Note pour plus tard : l’équipe devant nous avait une « flasque filtre » comme ceci, il a pu recharger l’eau de son équipe avec l’eau croupie de la vasque, c’est vraiment un bon accessoire !

Le poste 19 marque le début du canyon, une série de descentes en rappel vraiment sympas dans les combes de Capélian : le dernier rappel de 20 mètres permet ensuite de valider la balise 20 !

Pas de difficultés pour rejoindre l’AT3 avec nos assistants de choc

Section 4 : VTT 42 km, 1700 D+

L’organisateur nous a fait peur en affichant sur le roadbook  » Section très très difficile physiquement et mentalement ! « Nous prenons le temps de bien tracer avant de partir de l’AT à Venasque

Il y a une seule balise, avec un très long poste à poste : 2h30 sans pointer. Je pense que nous faisons le bon choix par le sud, en prenant un maximum de pistes : du coup le D+ s’enchaîne facilement et l’équipe avance à un bon rythme.

C’est en quittant l’AT optionnel (lac de Monieux) que nous prenons la section qui fait mal aux cannes : un portée de VTT droit dans le pentu. En haut c’est facile, il faut suivre le GR9 : la piste permet de rouler en continu jusqu’au pied du Mont Ventoux

Trek : 24 km et 1200 D+

Nous arrivons vers 5h15 à l’AT, ce qui nous permet d’avoir le droit de prendre la carte avec toutes les balises ! Nous nous accordons une longue pause pour bien se réchauffer, s’équiper et bien s’alimenter avant de grimper sur le géant de Provence. Les températures sont annoncées à moins 15 au sommet, avec des vents qui frôlent les 100 km/h, un peu de neige.

Nous entamons la grimpette vers 6h. Vers 7h30, les plus fragiles d’entres nous sont tous ok pour une petite sieste de 5 minutes dans une ruine sur le GR9, à flanc de montagne. Le jour se lève, et le ronflement d’un membre du team ne permet pas de couvrir le brame que l’on entend au loin : c’est magnifique !

Et c’est parti pour l’ascension dans les lacets entre 8h et 9h (via le GR4)

Le changement de décor est radical comme vous pourrez en juger sur les photos. Nous décidons de prendre toutes les balises, peu importe le temps que ça prendra pour assurer un top 10.

Les deux derniers postes font vraiment mal aux cannes, car il faut redescendre une bonne partie du versant sud pour remonter à 1600 biper le dernier poste du trek sur la crête.

Dernier VTT : 20 km

On grimpe par la route jusqu’au chalet Reynard puis une bonne descente de VTT nous attend. Bonne surprise, c’est une piste aménagée, très ludique, très roulante, que du plaisir

Nous passons la ligne d’arrivée avec 33h de course, tous ravis car en full course et une 8ème place au scratch !

Merci aux organisateurs pour la visite de la région et encore une fois merci à nos deux assistants pour les soins aux petits oignons ! Bravo aux équipiers de choc et particulièrement à Charlène qui vient de vivre sa première expérience de raid !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *